La Chanson Du Scaphandrier (Salvador Henri)

Mets ton habit, scaphandrier Descends dans les yeux de ma blonde, Que vois-tu bon scaphandrier ? "Je vois un étrange attirail : Des fleurs, des oiseaux, du corail, Et de l'or en fines paillettes." Mets ton habit, scaphandrier Descends dans le cœur de ma blonde, Que vois-tu, bon scaphandrier ? "Je vois une source très pure, Je vois des rires et des deuils, Une oasis près d'un écueil..." Mets ton habit scaphandrier, Et dans le cerveau de ma bonde, Tu vas descendre, que vois-tu ? Il est descendu, descendu Et dans les profondeurs du vide Le scaphandrier s'est perdu