Les Lamentations Du Diable (diabolical Lamentations) (The Misanthrope)

Prépare ton âme au pire des outrages Ce soir, le diable t'a lancé un défi Si la mort est sur la berge du trou noir Tu te livreras noblement à ses envies Fais face au jugement de ton Dieu Seul, grotesque devant ses excès de folie! Au diable ma dernière prière Car mon sang est pour toi Pour le diable ma dernière semence Tes tentations sont si grandes, elles m'inondent Au diable ma dernière prière Car mon sang est pour toi Au diable ma dernière révérence Tes tentations sont si grandes, elles dirigent mes pas Prépare ton âme au pire des cauchemars Ce soir, le diable t'a lancé un défi Au diable ma dernière prière Car mon sang est pour toi Pour le diable ma dernière semence Tes tentations sont si grandes, elles m'inondent Au diable ma dernière prière Car mon sang est pour toi Au diable ma dernière révérence Tes tentations sont si grandes, elles dirigent mes pas Moi le chétif, le misérable Dernier avorton du bastion des damnés Contre mon âme échangeons nos pouvoirs Rien qu'un jour, pour une parcelle d'éternité Éternité Je veux m'abreuver d'élixir, pouvoir violer, pouvoir détruire Écraser ceux qui jusqu'à présent Trahissent ma confiance systématiquement. Laisser crever, pouvoir souiller Voir ce monde réduit à néant Inspire-moi ta haine en crachant La déjection putride sur ce monde inutile Moi le chétif, le misérable Dernier avorton du bastion des damnés Contre mon âme échangeons nos pouvoirs Rien qu'un jour, pour une parcelle d'éternité Satan insuffle-moi ta haine Lacère ma peau de tes griffes ciselées Apprends-moi l'anathème! Le déchirement de ces peuples humiliés Submerge-moi de milliard d'âmes hurlantes La plainte des innocents aux corps martyrisés Dieu orchestrant le ballet de la mort Je jetterai les mortels à tes pieds. Au diable ma dernière prière Car mon sang est pour toi Au diable ma dernière démence Tes tentations sont si grandes, elles m'inondent... Au diable ma dernière prière Au diable l'éternel blasphème Car l'être humain ne vaut rien Au diable le sort de ce monde cruel Car l'homme dans sa grande méprise Lève l'aube de la fin.