Les Vieux Amoureux (Ruiz Olivia)

Ils s'aiment de puis toujours Ils se connaissent par cœur Ils sont en fin de parcours Mais ils ont encore cette lueur Ils traînent un peu la patte Un peu plus chaque jour Les murs de leur appartement Se resserrent jusqu'au jour Où les vieux amoureux Partiront tous les deux S'aimer sous d'autres cieux Et qu'importe si dieu le veut Ils se cassent tout le temps Quand ils tombent parterre Pourtant ils ont toujours vingt ans Ce n'est pas l'âge de leurs artères Ils perdent un peu le fil Un peu plus chaque jour Et chaque jour qui défile Se rapproche du jour Où les vieux amoureux Partiront tous les deux S'aimer sous d'autres cieux Et qu'importe si dieu le veut Ils partiront ensemble A quelques secondes près Malgré leurs mains qui tremblent Ils se sont juré de tirer Car pour eux être seul Signifie n'être rien ils ont cousu un linceul enveloppant leurs destins..