Petite Fable (Ruiz Olivia)

De la belle et la bête je suis les deux Mon antre est une vaste comédie Je suis seule malgré l'ombre de vos yeux Le silence attise ma folie Cendrillon j'ai rayé ta citrouille Avec l'aiguille de mon talon dodu Comment être vraie quand on me souille Mon pied nacré a besoin d'être nu J'ai donné mon corps au diable Enfin j'ai sauvé mon âme Je m'enfuis de la fable Je ne ressens pas de blâmes Le vilain meurt , reste le beau C'est ma vie de château J'ai fini par tout perdre et tout gagner Ne me jugez pas apprenez moi Je suis entière, je suis hantée Ne me regardez pas , vivez moi Moi je suis la petite princesse, fière Sans parures et sans couronnes J'ai vu le serpent, la faiblesse C'est toute nue que je me donne J'ai donné mon corps au diable Enfin j'ai sauvé mon âme Je m'enfuis de la fable Je ne ressens pas de blâmes Le vilain meurt , reste le beau C'est ma vie de château Je me fous de ce que l'on raconte Ma vie est la si cela vous chante Je suis sortie grandie de ce conte Moi je ris, je bondis et je chante