Au coeur de la terre (Garou)

Il n’y a pas si longtemps Je suis descendu Au cœur de la terre Je croyais y trouver Mon amour perdu Comme un diamant solitaire Je ne vous dirai pas Ce que j’y ai vu Dans le cœur de la terre Tous les rêves envolés De l’Humanité Ont défilé devant ma vue Et j’ai retrouvé la clé Du paradis perdu Au cœur de la terre J’ai trouvé l’île au trésor Enfouie sous la mer Sur un lit de sable d’or Au cœur de la terre J’ai vu des cités disparues Mais mon amour perdu Je n’ l’ai jamais retrouvé J’ai monté les chevaux Des conquistadors Au cœur de la terre Et j’ai croisé le fer Avec les armées De Nabuchodonosor J’ai traversé des guerres Enjambé des corps Devenus de pierre J’ai franchi des frontières Qui n’existent plus Et j’ai même rencontré Trois ou quatre dinosaures Qui vous font leur salut Au cœur de la terre J’ai trouvé un arbre vert La tête à l’envers Il était dev’nu de verre J’y ai reconnu L’arbre du fruit défendu Mais mon amour perdu Je n’ l’ai jamais retrouvé Au cœur de la terre J’ai trouvé un météore Pourquoi sa lumière Brûle-t-elle encore mon corps Mais ce météore Etait-il le cœur de la terre ? Ou peut-être encore Etait-il mon amour perdu …