Chlore (Obispo Pascal)

Ouvre tes paupières Qu'est-ce que tu caches derrière ? Encore de l'eau mais pas une poussière La tête contre le mur de terre A genoux en prières un courant d'air de mensonges Rend ta bouche amère Tu me racontes des histoires Je sais bien qu'il n'y a pas De Chlore dans tes yeux clairs Du Chlore qui brûle tes yeux clairs C'est clair tu mens aveuglément Du Chlore mais tu n'as pas les idées claires Du Chlore j'aimerais pourtant y voir plus clair Eclore tes yeux d'un éclair dans le ciel Tu te caches pour Pleurer dans tes souliers Tu ferais mieux de dénouer le passé Et de me parler haut Au courant j'aimerais émerger Et ne plus parler de l'eau de la piscine du quartier Pour ne plus tremper dans le vide Tu flottes dans le moite Ne te trompes pas d'histoire Tu sais bien qu'il n'y a pas