Je Ne Changerai Jamais (La Grande Sophie)

Il est midi la sirène sonne Et je me rend compte que personne Ne m'attend pour un déjeuner Je vais rester Derrière la faille, On joue la panne Avec le vide qui m'accompagne Derrière la porte que tant d'autre on déjà fermé Je ne changerai jamais Je n'oublierai jamais Ce que je suis, ce que je fais, ce que je sais Il est midi et pour tant d'homme et de femme C'est déjà la pause, on prend son sac Et puis on pose dans les cafés Il est midi la sirène sonne La cantine est pleine à craquer Je me cramponne à tous ces souvenirs ratés Je ne changerai jamais Je n'oublierai jamais Ce que je suis, ce que je fais, ce que je sais Faire marche arrière on ne peut pas Et j'ai toujours été comme ça Odieuse, pénible, guindé Les abrutis de mon espèce Ont vécu seul et rien ne blesse Un vieux pionnier désabusé Je ne changerai jamais Je n'oublierai jamais Ce que je suis, ce que je fais, ce que je sais Le paradis je me l'invente La mélodie je me la chante Mon caractère de chien est le seul à rester Le mercredi la sirène sonne Et a cote de moi personne Personne n'est a coté Je ne changerai jamais Je n'oublierai jamais Ce que je suis, ce que je fais, ce que je sais Je ne changerai jamais