Corbeau Blanc (Doré Julien)

Ce soir je vous quitte Je quitte la rive et les gens Depuis mon île politique Je prends l'exil des corbeaux blancs Alors ce soir je vous quitte Pour la farce des puants Je suis sale et plein de tiques Je prends l'exil des corbeaux blancs Je suis la courbe et le tangible Je suis l'herbe et puis le vent Tant mieux si ce soir je vous quitte Je prends l'exil des corbeaux blancs Tais-toi ce soir je vous quitte De cette fièvre romantique Je rends ma couronne à vos dents À vos mâchoires robotiques À vos ventres de géants Je sais que ce soir je vous quitte Je vous le dis encore vivant Je ne reviendrai pas des cimes De là où la neige se pend Je ne sortirai pas des lignes Tracées par les corbeaux blancs Si d'en bas vous me faites un signe J'oublierai les liens du sang Pour qu'une pluie d'atropine Perce vos yeux de déments Brûle vos maigres rétines Je prends le nuage des corbeaux blancs Pour qu'une pluie d'atropine Perce vos yeux de déments Moi je suis nu pour qu'on soit quitte Je suis devenu Corbeau Blanc Ça y est ce soir je vous quitte