Paloma Dort (Mitchell Eddy)

A la closerie des lilas Elle s'est r?fugi?e dans mes bras Elle avait un dr?le de velours Dans sa voix des combats trop lourds Et dans ses yeux l'air insoumis Un regard en mal de pays Comme une ?tincelle dans la nuit Je lui ai dit Raconte moi paloma Le soir qui descend trop t?t Le man?ge des corbeaux La chaleur des braseros Raconte moi paloma Les mots qu'on entend l? bas Le pass? qui vole en ?clat La peur qui n'en finit pas Loin de la closerie des lilas Elle avait sous son grand manteau L'histoire d'un pays en lambeaux Ce qu'elle disait crevait la lune Et je remerciais la fortune De ce rayon sur mon chemin Elle parlait d'un monde en d?clin De l'espoir qu'il fallait sauver Je r?p?tais Raconte moi paloma Les mots qu'on entend l?-bas Le pass? qui vole en ?clat La peur qui n'en finit pas Loin d'la closerie des lilas Raconte moi paloma Le soir qui descend trop t?t Le man?ge des corbeaux La chaleur des braseros Elle a pos? Au coin du lit Son grand manteau couleur de pluie Accordant le temps d'une tr?ve Aux tambours battants de ses r?ves Depuis elle dort, paloma dort Et ?a ressemble ? de l'amore Depuis elle dort, on dit qu'elle dort Et ?a ressemble ? de l'amore Raconte moi paloma Le soir qui descend trop t?t Le man?ge des corbeaux La chaleur des braseros Raconte moi paloma Les mots qu'on entend l?-bas Le pass? qui vole en ?clat La peur qui n'en finit pas Raconte moi paloma Le soir qui descend trop t?t Le man?ge des corbeaux La chaleur des braseros