Les Quais De La Seine (Lucienne Delyle)

J'ai rencontr? Dans mes voyages Des paysages Sensationnels J'ai regard? Couler le Tage J'ai vu Carthage Sous le soleil Il y avait Trop de lumi?re Et je pr?f?re, Oui mes amis La douce fra?cheur de clairi?re De notre Ile Saint-Louis J'adore les quais de la Seine La mine sereine Des petites marchands Le calme du vieux bouquiniste Dressant une liste D'invendus charmants Par l? dans le soir se prom?ne L'ombre de Verlaine Pouss?e par le chant Des violons qui la p?n?trent Et qui font conna?tre L'automne aux passants Comme un ruban qui se d?roule Le fleuve coule et puis s'en va Le regardant seule et tranquille Boudant la ville Je reste l? Improvisant Mon coeur boh?me Chante un po?me Reconnaissant Le vieux clochard tirant sa flemme Lui bien s?r me comprend J'adore les quais de la Seine La mine sereine Des petites marchands Le calme du vieux bouquiniste Dressant une liste D'invendus charmants Par l? dans le soir se prom?ne L'ombre de Verlaine Pouss?e par le chant Des violons qui la p?n?trent Et qui font conna?tre L'automne aux passants.