Le Jour Ou Le Bateau Viendra (Hugues Aufray)

Vous verrez ce jour-là quand le vent tournera, Quand la brise n'aura plus de voix. Un grand calme se fera comme avant un ouragan Le jour où le bateau viendra. Et les vagues danseront avec les navires, Et tout le sable s'envolera, Et vous entendrez l'océan chanter Le jour où le bateau viendra. Les poissons seront fiers de nager sur la terre Et les oiseaux auront le sourire. Sur le sable les rochers seront heureux croyez-moi Le jour où le bateau viendra. Ce que l'on disait pour égarer les marins Ne voudra plus rien dire non plus rien Et les grandes marées seront déchaînées Le jour où le bateau viendra. Vous entendrez ce jour-là un cantique se lever Par-dessus la grande voile déployée. Le soleil éclairera les visages sur le pont Le jour où le bateau viendra. Le sable fera un tapis doré Pour reposer nos pieds fatigués Et tous les vieux marins s'écrieront enfin Le jour où le bateau viendra. Vous verrez ce jour-là au lever du soleil Vos ennemis les yeux plein de sommeil. Ils se pinc'ront pour y croire, ils verront bien qu'il est là Le jour où le bateau viendra. Ils tendront leur mains, ils seront soumis; Le géant Goliath le fut aussi. Et ils se noieront comm' les Pharaons Le jour où le bateau viendra.