Stewball (Hugues Aufray)

Il s'appelait Stewball. C'était un cheval blanc. Il était mon idole Et moi, j'avais dix ans. Notre pauvre père, Pour acheter ce pur sang, Avait mis dans l'affaire Jusqu'à son dernier franc. Il avait dans la tête D'en faire un grand champion Pour liquider nos dettes Et payer la maison Et croyait à sa chance. Il engagea Stewball Par un beau dimanche Au grand prix de St-Paul. "Je sais, dit mon père, Que Stewball va gagner." Mais, après la rivière, Stewball est tombé. Quand le vétérinaire, D'un seul coup, l'acheva, J'ai vu pleurer mon père Pour la première fois.