Binance

De La Musique Et Du Bruit (Babylon Circus)

On habite dans l'immeuble d'un quartier populaire Sous les pav?s, c'est la plage Du coin de la rue on voit la mer y en a qui vienne de tout les coins du monde Filles et fils d'ouvriers venus chercher l'eldorado Pas d'avenues pav?es d'or Mais le bitume a eu raison de leur r?ve Et l'amertume leur a rong? un peu la peau Comment expliquer qu'ici on ne sourit pas En tout cas pas ? quelqu'un qu'on ne connait pas Ce constat peut para?tre un peu pessimiste Mais ne doit d'aucune fa?on Faire de l'ombre au soleil quand il ?claire nos ?motions Dans la cour de l'immeuble le dimanche apr?s midi On s'retrouvait pour papoter, jouer aux cartes entre amis Du rakis, des loucoumes,des tapas, des jus de fruits, Des glaces partout, de la musique et du bruit Le temps pouvait s'arr?ter Cela ne nous d?rangeait pas le moins du monde On d?vorait insatiablement Chaque minutes, chaque secondes Pas une seule miettes ne devait rester au fond des plats On parlait scolarit? en mangeant avec les doigts la?la?la? la?la?la? la?la?la? la?la?la? la?la?la? Dans la cour de l'immeuble le dimanche apr?s midi Autour d'une tasse de th? les grands surveillaient les petits Les accents en couleur, les images et la magie Des gosses partout de la musique et du bruit Ill?gaux, clandestins, comment dire? Sans papiers A 12 ans ces mots mettaient totalement ?trangers On a grandit ensemble Et le sang qui coule dans leurs veines Ressemble comme deux gouttes d'eaux ? celui qui coule dans les miennes C'est quoi ces cris?C'est quoi ces pleurs? O? vont-ils? Qu'est ce qu'il font? Pourquoi rester si ils s'en vont? Plus de pisse, plus de maf? Plus de jus de fruits, Plus de partie de foot dans la rue jusqu'? la tomb?e de la nuit Mais maintenant ya des cam?ras Dans la cour plus rien ne bouge C'est le terrain de jeux des rats Sans que se soit de la nostalgie, mais Qu'est ce qu'on va faire maintenant que tout le monde est parti O? est ce que vous ?tes pass? tout l'monde? Dans la cour de l'immeuble le dimanche apr?s midi Puis lundi plus rien ne se passe le barbecue a moisie Juste une trace d'y a un temps O? le quartier ?tait en vie Et derri?re les murs r?sonnent encore De la musique et du bruit