Sofa Masta (Watcha)

J'passe toutes mes journées à looser, parasiter, glander ! J'n'hésite pas a squatter le canapé sans pitié ! Pousse-toi, pousse-toi, non je ne bougerais pas d'un doigt ! Mais laisse-moi, laisse-moi, ça fait dix ans qu'ça dure ! Non, je n'veux pas d'un job Mon sofa suffit a ma quiétude J'm'inquiéte pas, moi, mais qui es- tu pour m'accabler, toi? Pourquoi, pourquoi, me forcer à travailler ? Alors, laisse-moi, laisse-moi, ça fait dix ans qu'ça dure ! N'insistez pas si je passe mon tour ! Mais quels sont vos projets sociaux ? Vos occupations mondaines ? Tout le monde a un but, une motivation certaine ! Sauf moi, sauf moi ! Devant l'assistante sociale, je dis Laisse-moi, laisse-moi Ca fait dix ans qu'ça dure ! Je ne veux pas de votre aide, de vos leçons de morales ! Vos idées sur la vie n'ont rien de transcendantale ! N'est-ce pas, n'est-ce pas, à chacun de choisir sa voie ! Alors, laisse-moi, laisse-moi, laisse ! J'insiste, je signe et je persiste, traitez-moi de fumiste car tel est mon rôle ! Laissez-moi vivre, laissez-moi vivre, laissez-moi ! Laissez-moi vivre, laissez-moi vivre, laissez-moi vivre ! J'insiste, je signe et je persiste, traitez-moi de fumiste car tel est mon rôle ! Je cultive, ma culture de coller au canapé, capitonné, camouflé Je canalise le vide, pour en faire du rien Je vide le trop plein, le vide devient mon tout, plus rien ne subside Je cultive, ma culture de coller au canapé, capitonné, camouflé Je canalise le vide, pour en faire du rien Je vide le trop plein, le vide devient mon tout, plus rien ne subside Alors laisse-moi, laisse-moi Non je ne bougerais pas, ça fait dix ans qu'ça dure ! Laisse-moi, laisse-moi ! 10 ans qu'ça dure Laisse-moi ! Kositi damikajesh chta da radim bouh ! Dix ans qu'ça dure Pa chta ! Vodim jivote kao grof, danas I yosh ! On m'f'ra pas faire ! Ce que le système dit de faire Ce que le système dit de dire Ce que le système dit de croire Ce que le système dit de voir Alors quoi ? Kositi damikajesh chta da radim bouh ! Nemoy ! bouh ! Kositi damikajesh chta da radim bouh ! Dix ans qu'ça dure !